Comment je travaille…

Ma démarche de photographe industriel

Si le smartphone a démocratisé l’idée que tout le monde peut réaliser de belles images, la réalité est que la prise de vue et la phase de post-production des images nécessiteront toujours l’expertise d’un professionnel. Lumière, cadrage, mise au point, étalonnage des couleurs.

J’accorde une grande importance aux étapes d’échange, d’écoute et de préparation préalables à la réalisation des images. Je suis convaincu que pour bien communiquer sur votre métier et le magnifier, il me faut tout d’abord vous comprendre. C’est tout le sens de ma démarche de photographe spécialisé dans la prise de vue industrielle. Aussi après un premier échange, je systématise un repérage sur le lieu de la prestation à venir. Cela me permet de prendre en compte de nombreux éléments, comme la topologie et la lumière à envisager par exemple. Mon travail a déjà commencé. 

Parce que je questionne et que vous m’apportez des réponses, nous avançons ensemble sur la valorisation de votre activité. Produire de belles images c’est travailler pour vous mais aussi avec vous. Mes images sont le fruit de cette collaboration.

Cette exigence de qualité m’a conduit à mettre au point une méthode de travail axée sur la compréhension de vos attentes et de vos métiers. Dans le même esprit, je fixe avec vous de manière précise ma prestation, sa tarification et les conditions de sa réalisation.

La finalité et la perfection des photographies industrielles que nous réalisons ensemble est simple. Elle permet de valoriser vos savoir-faire et les compétences de vos équipes, vos produits et votre process, mais permet aussi d’illustrer vos différents outils de communication, votre site internet, d’attirer de nouveaux collaborateurs et d’apporter à votre entreprise une réelle visibilité.

Enfin, je travaille en partenariat avec Photo-Lab-Design, pour magnifier via son expertise dans le domaine  de la subligraphie, votre image et parfaire son affichage.

« La connaissance, c’est partager le savoir qui nous fait grandir »

Olivier Lockert